bandeau
Association Française d'Information et de Recherche sur l'Enfance Maltraitée - Antenne du Val d'Oise
31 mars 2017 journée départementale de l'AFIREM
Pour contacter l'antenne départementale  
Site AFIREM national - Les nouvelles de l'AFIREM 95 -



vendredi 31 mars 2017

Nouvelle journéee départementale de l'AFIREM

CONTINUITE/DISCONTINUITE
en protection de l'enfance

dessin 2017



Cette journée se réroulera à l'ESPE de CERGY
(Ecole Supérieure du Professorat de l'Education)





MATIN


8h30-9h15            ACCUEIL DES PARTICIPANTS


9h15-9h30             INTRODUCTION
                              Dominique GIRODET - AFIREM

9h30-10h00            D’OÙ VIENT-ON ?
                               Le rapport BIANCO LAMY (1980)
                              Jean-Louis BIANCO et Pascal LAMY – Rapporteurs du rapport

10H00-10H45        ENFANTS PLACÉS, ENFANTS DÉPLACÉS, ENFANTS REPLACÉS
                                Emilie POTIN – Sociologue – Maître de conférences Université Rennes 2
                                Modérateur : Danièle ASENSI

10h45-11h00         DISCUSSION AVEC LA SALLE

11H00-11H30        PAUSE

11h30-12h15        CONTINUITÉ ET IDENTITÉ NARRATIVE
                             Les conditions de la différenciation et de la séparation
                              Bernard GOLSE – Pédopsychiatre – Chef de service Hôpital des Enfants Malades
                             Modérateur : Jean-Hugues LAMY

12h15-12h30         DISCUSSION AVEC LA SALLE

12h30-12h45        INTERMÈDE
                             CESAME – Espace dynamique d’insertion

13h00-14h30        DÉJEUNER

APRÈS-MIDI

                             LE PROJET POUR L’ENFANT (PPE)
14h30-15h15       LE PROJET POUR L’ENFANT
                            État des lieux – enjeux organisationnels et pratiques
                            Elsa KERAVEL – Juge des Enfants, chargée de mission à l’ONPE
                            Modérateur : Sabrina SRANON MOLINA

15h15-16h45        TABLE RONDE AUTOUR DU PPE
                            Animée par Annette GLOWACKI – Présidente de l’AFIREM
                            -    Marie-Claude PLOTTU - Conseillère technique auprès de la Direction Enfance Famille 94
                            -    Marie-Christine DELPEYROU - Directrice de placement familial
                            -    Laurence BELLON - Juge des Enfants – TGI Lyon
                            -    Didier LAURU - Pédopsychiatre
                            -    Patrick GRAVE – Association SOS Petits Princes – Lille

16h45-17h00        CONCLUSION
                            Que dirait un rapport BIANCO LAMYen 2017 ?
                            Jean-Louis BIANCO et Pascal LAMY
                            Annette GLOWACKI - Présidente de l'AFIREM



Droits d'inscriptions  (repas compris) :

Adhérent AFIREM : 40€  Non adhérent : 70€ Formation continue : 90€ Etudiant : 20€



Téléchargez ici le progamme de la journée et le bulletin d'inscription logo pdf

La prise en charge dans le champ de la protection de l’enfance est incontournable et nécessaire pour certains enfants.
Malgré un parcours de vie, parfois émaillé de discontinuités voire de ruptures, nous devons essayer de leur garantir le meilleur développement psychoaffectif possible et un environnement qui leur assure un attachement sécurisant stable, recommandations reprises dans la loi du 5 mars 2007réformant la protection de l'enfance.
Certes la prise en charge de ces enfants en souffrance, désorganisés par leur histoire émaillée de carences, violences physiques et psychiques reste souvent complexe dans les institutions.
Qui assure la continuité psychique des enfants face à la discontinuité de leurs relations familiales et des parcours institutionnels ? Qui la pense ? Qui la garantit face à chaque situation singulière ?
La permanence éducative serait-elle du côté des professionnels ou/et du côté des parents ? Quelle place leur est dévolue ?
Qu'est ce qui peut faire contenance et cohérence pour l'enfant ? Pour les institutions ? Le projet pour l'enfant ?
Comment faire continuité à plusieurs, comment assurer une contenance élargie ?
Comment mettre en place une réelle transdisciplinarité permettant la co-construction du projet pour l’enfant conformément à la Loi du 14 mars 2016 relative à la protection de l'enfant ? Il s’agit alors de s’inscrire dans un processus dynamique où les différents acteurs se mettent en synergie pour créer les conditions d’un maillage professionnel interrelationnel avec une pensée partagée qui traverse les différents intervenants en sortant d'un "huis clos institutionnel".
L'impératif de maîtrise des dépenses ne peut tenir lieu de sens à l'action pour la protection de l'enfance en danger. Les contraintes budgétaires peuvent-elles nous pousser à innover en adéquation avec les problématiques des enfants confiés et de leurs familles ?
L’Afirem propose de réfléchir à ces questions au cours de cette journée, avec l’ensemble des professionnels concernés.








         


  





Les mardis de l'AFIREM
à Pontoise









logo ONED









SOUTENEZ nos actions en adhérant à l'AFIREM !
 bulletin adhésion

 Nos objectifs et notre rôle :


site réalisé avec le logiciel libre KompoZer
kompozer